Collège National d'Audioprothèse

Collège National d'Audioprothèse
Programme d'enseignement, organisation du stage en audioprothèse et épreuves de l'examen en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste

Bulletin Officiel du ministère de l'Education Nationale et du ministère de la Recherche N°29 du 19 juillet 2001

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RECHERCHE ET TECHNOLOGIE
ÉTUDES MÉDICALES


NOR : MENS0101216D
RLR : 432-8f
DÉCRET N°2001-620
DU 10-7-2001
JO DU 14-7-2001
MEN - DES A11
MES
SAN


Vu code de la santé publique, not. art. L 4361-2 et L 4361-3 ; code de l'éducation ; D. 84-932 du 17-10-1984 ; D. n° 85-906 du 23-8-1985 ; A. du 10-9-1979 mod. ; avis du CNESER du 13-12-1999 ; avis de la commission des audioprothésistes du Conseil supérieur des professions paramédicales du 30-3-2000,

Article 1 - Le diplôme d'État d'audioprothésiste est délivré par les établissements d'enseignement supérieur publics habilités par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur et du ministre chargé de la santé, pris après avis du conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cet arrêté mentionne le cas échéant l'unité de formation et de recherche responsable de la préparation habilitée, au vu d'un dossier précisant les modalités d'organisation du diplôme. L'habilitation peut être retirée selon la même procédure.

Article 2 - Les études en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste sont ouvertes aux titulaires du baccalauréat de l'enseignement du second degré ou d'un titre admis en dispense ou en équivalence du baccalauréat en vue de la poursuite d'études dans les universités, sous réserve qu'ils soient déclarés reçus à l'examen d'admission mentionné à l'article 3 ci-dessous.

Article 3 - L'examen d'admission est organisé annuellement par l'unité de formation et de recherche responsable de la formation. Il comporte trois épreuves écrites et une épreuve orale.

Les épreuves écrites portent sur :
- la physique - durée 2 h coefficient 2 ;
- les mathématiques - durée 1 h coefficient 1 ;
- la biologie - durée 2 h coefficient 2.

Les sujets sont conçus sur la base des programmes enseignés dans les classes de terminales scientifiques de lycée.
Seuls les candidats ayant obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 8/20 aux épreuves écrites peuvent se présenter à l'épreuve orale. L'épreuve orale porte sur une évaluation des connaissances de culture générale ainsi que des aptitudes psychotechniques des candidats. Elle est affectée du coefficient 5. L'ensemble de ces épreuves est jugé par un jury désigné par le président de l'université, sur proposition du directeur de l'enseignement.
Nul ne peut être autorisé à prendre plus de trois inscriptions à l'examen d'admission, sauf dérogation accordée par le président de l'université sur proposition du directeur de l'enseignement. Seuls les candidats reçus à cet examen sont autorisés à s'inscrire en première année en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste.

Article 4 - Les études en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste ont une durée de trois ans. Elles comportent des enseignements théoriques, des enseignements dirigés, des enseignements pratiques, des stages et la soutenance d'un mémoire de recherche. Les orientations thématiques et les volumes horaires des enseignements théoriques et pratiques sont annexés au présent décret.

Les professionnels de l'audioprothèse participent aux enseignements en tant que de besoin.

Article 5 - Chacune des trois années d'études fait l'objet d'un examen terminal portant sur l'ensemble des matières enseignées dans l'année. Une seule session est organisée annuellement.

L'obtention d'une note moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 pour l'ensemble des travaux pratiques et des stages conditionne chaque année l'autorisation de se présenter aux examens.

Article 6 - Les modalités d'organisation des stages sont les suivantes : - les stages d'audiologie sont accomplis dans des services hospitaliers d'oto-rhino-laryngologie et/ou dans des établissements agréés par le conseil de l'unité de formation et de recherche, sur proposition du directeur de l'enseignement ;
- les stages d'audioprothèse sont accomplis auprès de maîtres de stages, dans des laboratoires d'audioprothèse agréés par le conseil de l'unité de formation et de recherche, sur proposition du directeur de l'enseignement. Chaque stage est noté sur 20 par le directeur de l'enseignement, sur proposition du maître de stage.
Les étudiants en audioprothèse effectuent leur stage pratique auprès d'un audioprothésiste, appelé maître de stage.
Lorsque ce stage s'effectue dans un établissement de santé, il se déroule sous la responsabilité du médecin chef de service ou du directeur médical de l'établissement au sein duquel exerce le maître de stage.

Article 7 - Le maître de stage doit exercer son activité professionnelle depuis trois ans au moins et être agréé par une commission d'agrément que préside le directeur de l'unité de formation et de recherche dont relève l'étudiant, suivant des modalités définies par un arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur et du ministre de l'emploi et de la solidarité.
Le directeur de l'unité de formation et de recherche dresse la liste des maîtres de stage et prononce l'affectation des étudiants.

Article 8 - Le nombre maximum de stagiaires que le maître de stage peut accueillir ne peut excéder trois. Il est fixé par accord entre le maître de stage et le responsable de l'enseignement du diplôme d'État d'audioprothésiste et, le cas échéant, du chef de service ou du directeur médical de l'établissement.

Article 9 - Le stagiaire, après consentement du patient, assiste aux activités du maître de stage et participe, sous la responsabilité et en présence du maître de stage, aux actes professionnels que ce dernier accomplit habituellement.
L'étudiant ne peut recevoir de rémunération, ni de son maître de stage, ni des patients au titre de ses activités de stagiaire.

Article 10 - Le directeur de l'unité de formation et de recherche peut mettre fin au stage ou le suspendre de sa propre initiative ou sur la demande, soit du maître de stage, soit de l'étudiant, soit, le cas échéant, du chef de service ou du directeur médical de l'établissement. Le stagiaire est pourvu, le cas échéant, d'une autre affectation.

Article 11 - Le stage donne lieu à un rapport de stage rédigé par le stagiaire, ainsi qu'à un rapport adressé par le maître de stage au directeur de l'unité de formation et de recherche et portant sur le déroulement du stage et les aptitudes du stagiaire.
La validation du stage est prononcée, au vu de ces rapports, par le directeur de l'unité de formation et de recherche dont relève l'étudiant.

Article 12 - Le stage auprès d'un audioprothésiste fait l'objet d'une convention entre le directeur de l'unité de formation et de recherche dont relève l'étudiant, le maître de stage et, le cas échéant, le directeur de l'établissement.
Cette convention fixe notamment les modalités du stage ainsi que les conditions de réparation et d'assurance des éventuels dommages causés par le stagiaire ou subis par lui durant le stage.

Article 13 - L'examen visé à l'article 5 comprend des épreuves écrites et des travaux pratiques ainsi que, en troisième année, une épreuve orale. Toute note inférieure ou égale à 5 sur 20 est éliminatoire. Les étudiants doivent avoir obtenu à l'examen une moyenne générale de 10 sur 20 sans note éliminatoire pour passer dans l'année supérieure ou être admis à subir l'épreuve orale de fin de troisième année. La nature et la durée des épreuves, ainsi que les coefficients qui leurs sont attribués sont fixés chaque année par le conseil de l'unité de formation et de recherche, sur proposition du directeur de l'enseignement.
L'épreuve orale d'admission porte sur l'ensemble des enseignements des trois années d'études. Sont déclarés admis les étudiants ayant obtenu au moins 10 sur 20 à cette épreuve.
Aucun étudiant ne peut redoubler plus de deux des trois années d'études. Nul ne peut être autorisé à tripler une année d'études sauf autorisation exceptionnelle accordée par le président de l'université sur proposition du directeur de l'enseignement.

Article 14 - Les jurys des examens de fin de première, de deuxième et de troisième années sont désignés par le président de l'université, après avis du directeur de l'unité de formation et de recherche, sur proposition du directeur de l'enseignement. Ils comprennent chacun cinq membres, dont au moins deux enseignants et un audioprothésiste ayant participé à l'enseignement. Ils sont présidés par le directeur de l'enseignement.

Article 15 - La soutenance du mémoire de recherche ne peut se faire qu'après la validation de la troisième année d'études. Elle est publique. Le président du jury établit un procès-verbal de soutenance contresigné par l'ensemble des membres du jury.
Le jury, présidé par le directeur de l'enseignement, est désigné dans les conditions fixées à l'article 6 du présent décret. Il comprend au moins :
- un médecin oto-rhino-laryngologiste (professeur des universités-praticien hospitalier ou maître de conférences des universités-praticien hospitalier) ;
- un physicien (enseignant ou enseignant-chercheur) ;
- un audioprothésiste (enseignant ou maître de stage).

Les étudiants peuvent s'inscrire pour une année supplémentaire en vue de la soutenance de leur mémoire de recherche. Ils ne peuvent le présenter plus de deux fois.

Article 16 - Le diplôme d'État d'audioprothésiste est délivré aux étudiants ayant satisfait avec succès aux épreuves des examens de fin de première, de deuxième et de troisième années, et ayant soutenu avec succès leur mémoire de recherche.

Article 17 - Le droit annuel exigé des candidats au diplôme d'État d'audioprothésiste est fixé par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur.

Article 18 - Les dispositions du présent décret s'appliquent à compter de l'année universitaire 2001-2002. Elles sont également applicables aux étudiants inscrits en première année en 2000, ayant échoué à l'examen de passage en seconde année et admis à redoubler.
Les dispositions de l'arrêté du 10 septembre 1979 modifié relatif au programme d'enseignement et aux épreuves de l'examen en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste restent applicables aux étudiants inscrits en deuxième année pour l'année universitaire 2001-2002.
L'arrêté du 10 septembre 1979 modifié relatif au programme d'enseignement et aux épreuves de l'examen en vue du diplôme d'État d'audioprothésiste est abrogé à compter du 31 décembre 2004.

Article 19 - La ministre de l'emploi et de la solidarité, le ministre de l'éducation nationale et le ministre délégué à la santé sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 10 juillet 2001,

Par le Premier ministre
Lionel JOSPIN
Le ministre de l'éducation nationale
Jack LANG
La ministre de l'emploi et de la solidarité
Élisabeth GUIGOU
Le ministre délégué à la santé
Bernard KOUCHNER


Annexe

PRÉAMBULE

La rapidité d'évolution des connaissances exige des audioprothésistes une culture générale scientifique et technique suffisamment approfondie pour leur permettre de se maintenir constamment au niveau des progrès scientifiques et techniques pouvant avoir une incidence sur leur activité.
Dans l'intérêt de la santé publique, deux axes directeurs doivent alors présider à une révision de l'esprit et des programmes :
- transmission de la connaissance actuelle ;
- préparation à l'acquisition ultérieure de nouvelles connaissances.

La connaissance sans spécialisation étant improductive, le cycle d'études doit déboucher sur une vie active ; ce qui implique que l'étudiant soit intégré à son milieu professionnel au cours de ses études par la participation des professionnels et par l'organisation des stages.
En regard de la loi, l'audioprothésiste choisit, adapte, délivre, effectue le contrôle immédiat et permanent de la prothèse auditive et assure l'éducation prothétique du déficient auditif appareillé ; l'enseignement se doit donc de lui donner les moyens d'assumer pleinement cette responsabilité. Professionnel de santé, l'audioprothésiste travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire, dialogue avec les médecins, les pédagogues, les éducateurs, les parents, l'adulte et l'enfant déficients auditifs.

Ses attributions s'étendant également à la mesure et à la lutte contre les nuisances d'origine acoustique, l'audioprothésiste doit être capable d'effectuer les mesures de ces nuisances et de choisir les moyens de protections individuelles et collectives. En tant que professionnel de santé, il doit en outre pouvoir jouer un rôle de prévention face aux risques engendrés par le bruit sur l'organe de l'ouïe.

L'audioprothésiste se doit d'être, dans l'intérêt premier du déficient auditif et des personnes qui le consultent pour des nuisances acoustiques, un professionnel de santé à part entière.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

Mathématiques et informatique

Thèmes principaux
L'informatique appliquée :
- pour l'acte d'appareillage auditif ;
- pour la gestion du laboratoire d'audioprothèse.
Les mathématiques, développées en vue de leur utilisation dans le cours de physique, et comportant des notions de statistiques.

Physique

Thèmes principaux
- Vibrations ­ ondes ­ électroacoustique
- Traitement du signal - Chaîne électroacoustique
- Électricité - électrostatique ­ électromagnétisme
- Amplification - filtrage - correction
- Convertisseurs analogiques - numériques
- Psychoacoustique
- Acoustique musicale
- Acoustique architecturale

Audiologie ­ otologie (ORL)
- Anatomie et physiologie de l'appareil auditif (périphérique et central)
- Examen otoscopique
- Mesures de l'audition
- Les surdités (types - dépistages - traitement - prévention)
- Les acouphènes
- L'appareil vestibulaire et les vertiges
- Les pathologies de l'oreille externe, de l'oreille moyenne, de l'oreille interne. Les pathologies centrales (aspects cliniques, paracliniques - imagerie - principes du traitement).
- Anatomie et physiologie de l'appareil phonatoire
- Psychologie de la surdité (enfant, adulte, personne âgée)
- Vieillissement normal et pathologique
- Spécificités de la surdité de l'enfant
- Handicaps associés.

Audioprothèse
- La prothèse auditive
- Les différents types de prothèse auditive
- Le bilan prothétique
- Le choix prothétique
- L'application prothétique
- Le contrôle d'efficacité prothétique
- L'éducation prothétique
- Prises d'empreintes - Embouts
- Le suivi prothétique - Les pannes
- Le confort auditif
- Appareillage de l'enfant sourd, sa prise en charge
- Appareillage du 3ème et 4ème âge
- Les implants d'oreille moyenne, d'oreille interne (cochléaires), autres
- Systèmes d'aide à la communication
- Communication multi-modale

Sciences du langage
- Notions de linguistique
- Notions de phonétique
- Développement du langage chez l'enfant

Sciences humaines et sociales
- Épidémiologie de la surdité et des troubles auditifs
- Fonction sociale de l'appareillage auditif
- Organisation des systèmes de soins.
- Contrat de soins.
- L'entourage de la personne sourde (communication, travail, vie associative, législation).
- Éthique et déontologie
- Organisation de l'exercice professionnel
- Législation propre à l'exercice de la profession d'audioprothésiste.

Gestion et comptabilité
- Logiciels de gestion de laboratoire d'audioprothèse
- Logiciels d'aide à la gestion et à la comptabilité
- Économie d'entreprise : applications à un laboratoire d'audioprothèse.

Anglais scientifique et technique (facultatif)

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS

PREMIÈRE ANNEE
MATIÈRES Cours théoriques Travaux pratiques Total heures
Mathématiques (et informatique) 30 25 55 heures
Physique (biophysique, acoustique,électronique) 90 50 140 heures
Audiologie et otologie(anatomie, physiologie, audiométrie, pathologie de l'audition) 80   80 heures
Audioprothèse (électronique appliquée) 30 20 50 heures
Sciences humaines et sociales (organisation des systèmes de soins, économie de la santé, épidémiologie de la surdité et des troubles de l'audition, éthique et déontologie.) 20   20 heures
Stage dans un laboratoire d'audioprothèse : 4 semaines, soit un équivalent horaire de 140 heures

Stage dans une institution gérontologique : 2 semaines, soit un équivalent horaire de 70 heures

Stage dans un service hospitalier (prise en charge du sourd, bilan audiométrique) : 10 semaines, soit un équivalent horaire de 350 heures.
345 heures d'enseignement et 560 heures de stages

DEUXIÈME ANNÉE
MATIÈRES Cours théoriques Travaux pratiques Total heures
Physique (électronique, psycho-acoustique,biophysique, acoustique des bâtiments) 70 40 110 heures
Audiologie et otologie (pathologie de l'audition, gérontologie, l'enfant sourd, les polyhandicaps) 40   40 heures
Audioprothèse 100 50 150 heures
Préparation au mémoire     25 heures
Linguistique et phonétique 20 10 30 heures
Stage dans un laboratoire d'audioprothèse : 16 semaines, soit un équivalent horaire de 560 heures
355 heures d'enseignement et 560 heures de stages

TROISIÈME ANNÉE
MATIÈRES Cours théoriques Travaux pratiques Total heures
Physique 10 5 15 heures
Audiologie et otologie (pathologie, sociologie de l'audition) 10 10 20 heures
Audioprothèse 48 12 60 heures
Gestion et comptabilité (dont informatique et économied'entreprise) 25   25 heures
Sciences humaines et sociales (Organisation de l'exercice et droit de la santé : gestion, droit et responsabilité médicale appliquée à l'exercice de la profession) 20   20 heures
Préparation au mémoire     20 heures
Stage dans un laboratoire d'audioprothèse : 16 semaines, soit un équivalent horaire de 560 heures

Stage de technologie appliquée chez un fabricant : 1 semaine soit un équivalent horaire de 35 heures

2 mois consacrés à la rédaction du mémoire.
160 heures d'enseignement, 595 heures de stages et 280 heures de rédaction du mémoire


ENSEIGNEMENTS DE 1ÈRE ANNÉE

Mathématiques et informatique
(Cours théoriques : 30 heures, travaux pratiques : 25 heures)
Mathématiques
- Vecteurs, produit scalaire, produit vectoriel, nombres complexes ;
- Matrices, systèmes d'équation ;
- Fonctions numériques d'une variable réelle ; fonctions de plusieurs variables ;
- Primitives et intégrales ; suites et séries d'une variable réelle et de fonctions ;
- Équations différentielles ; notions de statistiques.
- Toutes les notions de cet enseignement sont développées en vue de leur utilisation dans le cours de physique.

Informatique
- L'outil informatique ;
- Les différents systèmes informatiques ;
- Intérêt et limites de l'informatique dans l'entreprise.

Physique
(Cours théoriques : 90 heures, travaux pratiques : 50 heures) Physique - biophysique - acoustique
- Dynamique de vibrations, propagation des ondes, électroaoustique ;
- Traitement du signal, métrologie.

Électricité
Électrostatique, courants continus, électromagnétisme, courants variables.
Électronique
Physique des semi-conducteurs, la fonction amplification, le transistor amplificateur.
Audiologie et otologie
(Cours théoriques : 80 heures)

- Anatomie et physiologie ;
- L'examen otoscopique, matériels, technique ;
- Mesure de l'audition ;
- Pathologie de l'audition : surdité, vertiges et acouphènes ;
- Pathologie de l'oreille externe, de l'oreille moyenne, de l'oreille interne et pathologies centrales : aspects cliniques, paracliniques, imagerie, principes de traitement.

Sciences humaines et sociales
(Cours théoriques : 20 heures)

- Dispositions réglementaires ;
- Organisation des systèmes de soins, économie de la santé, épidémiologie de la surdité et des troubles de l'audition : éthique et déontologie.

Audioprothèse
(Cours théoriques : 30 heures, travaux pratiques : 20 heures)

Prothèse auditive : entité électronique
- Étude technique, différents types de prothèses auditives ;
- Notions sur les prothèses à traitement particulier du signal ;
- Implants d'oreille moyenne, implants à ancrage osseux, implants cochléaires ;
- L'embout auriculaire ; systèmes d'aide à la communication.

STAGES DE 1ÈRE ANNÉE

I - Stage dans une institution gérontologique
Durée : 2 semaines.
Objet : Par "Institution Gérontologique", on entend maisons de retraite, hôpitaux gérontologiques, services gériatriques, etc.
L'objectif de ce stage est de permettre à l'étudiant d'appréhender les problèmes spécifiques de la personne âgée et sa psychopathologie, en particulier vis-à-vis des problèmes de handicaps, de solitude, de deuils...
L'étudiant devra fournir un rapport de stage.

II - Stage dans un laboratoire d'audioprothèse
Durée : 4 semaines à plein temps dans un laboratoire d'audioprothèse dont l'audioprothésiste responsable possède l'agrément de maître de stage. Objet : L'objectif de ce stage est de permettre à l'étudiant de se rendre compte, dès le début de ses études, des aspects essentiels de la profession.
L'étudiant devra fournir un rapport de stage.

III - Stage dans un service hospitalier ORL
(prise en charge du sourd, bilan audiométrique)

Durée : 10 semaines dans un service hospitalier d'ORL comprenant un département d'exploration fonctionnelle audio-vestibulaire.
Objet : L'objectif de ce stage est de mettre en contact l'étudiant avec les praticiens de l'audiologie clinique et de lui faire découvrir les thérapeutiques médicales et chirurgicales des diverses pathologies ORL.
Ce stage ne devra être effectué qu'après dispensation des cours de 1ère année.
L'étudiant devra fournir un rapport de stage.

ENSEIGNEMENTS DE 2ÈME ANNÉE

Physique
(Cours théoriques : 70 heures, travaux pratiques : 40 heures)

Électronique appliquée
- Rappels et étude détaillée et systématique de schémas ;
- L'amplificateur opérationnel, le filtrage ;
- Diagrammes de Bode, étude électrique des haut-parleurs et des microphones.

Psychoacoustique, bruit et nuisance sonore
Généralités sur les sons, sonie, tonie, timbre, bruit.
Biophysique
Biophysique de l'audition, acoustique musicale.
Acoustique architecturale
Réverbération, transmission, applications aux locaux audiométriques et réglementations.

Audiologie et otologie
(Cours théoriques : 40 heures)

- Introduction à la psychologie ;
- Psychologie sensorielle ;
- Psychologie de l'enfant normal, déficient auditif, polyhandicapé ;
- Psychopathologie du déficient auditif adulte ;
- L'adulte déficient auditif : facteurs psychologiques de la surdité. Cas particulier du vieillard ;
- Généralités sur le vieillissement ;
- Apport de la démographie dans la connaissance des personnes âgées ;
- Vieillissement physiologique normal et pathologique, maladies associées ;
- Incidences sociales et économiques du vieillissement ;
- Pathologie, diverses solutions thérapeutiques : réparatrices, prothétiques, rééducatives.

Audioprothèse
(Cours théoriques : 100 heures, travaux pratiques : 50 heures)

Notion de base sur l'appareillage du déficient auditif
- Bilan d'orientation prothétique, le choix prothétique ;
- Le contrôle d'efficacité prothétique ; éducation prothétique.

Travaux pratiques

Linguistique et phonétique
(Cours théoriques : 20 heures, travaux pratiques : 10 heures)
- Anatomie et physiologie de l'appareil phonatoire ;
- Notions de linguistique générale ;
- Notions de phonétique.

Préparation au mémoire
(Cours théoriques : 25 heures.)

- Conduite d'une étude personnelle ;
- Formation à la conception, la rédaction, la réalisation et la soutenance du mémoire.

STAGE DE 2ÈME ANNÉE

Stage dans un laboratoire d'audioprothèse

Durée : 16 semaines dans un laboratoire d'audioprothèse dont
l'audioprothésiste responsable possède l'agrément de maître de stage.
Objet : L'objectif de ce stage est de faire découvrir la thérapeutique prothétique dans son ensemble.
Ce stage ne devra être effectué qu'après dispensation des cours de 2e année. L'étudiant devra fournir un rapport de stage.

ENSEIGNEMENTS DE 3ÈME ANNÉE

Physique
(Cours théoriques : 10 heures, travaux pratiques : 5 heures)

- Traitement du signal ;
- Structure technique d'une aide auditive ;
- Appareils analogiques, numériques.

Audiologie et otologie
(Cours théoriques : 10 heures, travaux pratiques : 10 heures)
- Pathologies complexes, pathologies associées ;
- Aspects socio-économiques et médicaux de la surdité.

Audioprothèse
(Cours théoriques : 48 heures, travaux pratiques : 12 heures)
- Origine des variations dans les mesures ;
- Étude du champ résiduel ;
- Représentation physique de la parole ;
- Méthodologies d'évaluation de la compensation, historique des méthodes d'appareillage ;
- Application et prédétermination ;
- Problème de la jonction prothèse-conduit auditif externe ;
- Problème des niveaux limites ;
- Mesures in vivo de contrôle d'efficacité prothétique ;
- Appareillage de l'enfant ;
- Communication multimodale : lecture labiale, langue des signes, français signé, cued-speech,...
- Les risques traumatiques prothétiques.

Gestion et comptabilité
(Cours théoriques : 25 heures)

Informatique
Présentation de logiciels de gestion de laboratoire d'audioprothèse et de comptabilité.

Économie d'entreprise
- Généralités, économie d'entreprise, notions de comptabilité ;
- Application à un laboratoire d'audioprothèse.

Sciences humaines et sociales
Cours théoriques : 20 heures.
- Organisation de l'exercice professionnel ;
- Droit de la santé : gestion, droit et responsabilité médicale appliquée à l'exercice de la profession.

Préparation au mémoire
(Cours théoriques : 20 heures.)
Formation à la conception, la rédaction, la réalisation et la soutenance du mémoire.

STAGES DE 3ÈME ANNÉE

I - Stage dans un laboratoire d'audioprothèse
Durée : 16 semaines dans un laboratoire d'audioprothèse dont l'audioprothésiste responsable possède l'agrément de maître de stage.
Objet : Permettre à l'étudiant, sous l'autorité du maître de stage et en sa présence, de participer à l'appareillage des déficients auditifs.
L'étudiant devra fournir un rapport de stage.

II - Stage de technologie appliquée chez un fabricant
Durée : 1 semaine.
Objet : L'objectif de ce stage est de permettre à l'étudiant d'acquérir les principes de fabrication d'un embout auriculaire, d'une coque d'intra-auriculaire et de maintenance générale des prothèses auditives.

MÉMOIRE
Le responsable du mémoire est obligatoirement le maître de stage agréé du stage de 3ème année.
Le mémoire doit être présenté dans les mois qui suivent la réussite à l'examen de 3ème année ou, au plus tard, l'année universitaire suivante ; dans ce cas, il nécessitera une réinscription à la faculté.


©2017 Collège National d'Audioprothèse - Tous droits réservés - Site réalisé par Audition France Innovation